L’entrée dans le monde du travail n’a pas du tout été simple. Mon problème : mon visage d’enfant.

J’avais alors 20 ans avec un baccalauréat sciences médico sociale et un BTS assistant de direction.

Il m’était très facile d’obtenir un entretien d’embauche, toutefois j’avais une difficulté à décrocher un emploi. Un jour, je me souviens, lors d’un entretien, la directrice d’un centre social m’a dit : je suis désolée je ne peux pas embaucher une femme qui a la tête d’une gamine… Alors comprenez mon désarrois.

Ma mère allait souvent dans une association (l’union des familles de Tourcoing) pour s’inscrire à la bourse aux vêtements (ils ne le font plus maintenant). Un jour, alors que je l’accompagnais, j’étais attirée par une annonce qui demandait des bénévoles pour l’accompagnement scolaire. Cette annonce m’attirait, mais j’ai eu le courage de m’inscrire que 5 ans plus tard, à l’âge de 25 ans.

Un seul regret : ne pas l’avoir fait plus tôt ! Bien que bénévole pendant plusieurs années, j’ai réussi à acquérir des compétences que jamais je n’aurai eu si je n’avais pas ouvert les portes de cette association.

J’ai travaillé en tant que salarié par la suite, et j’ai mené une équipe de bénévole. Je l’ai fait avec passion ! Une évidence pour ma vie professionnelle. Accompagner la scolarité des enfants ce n’est pas seulement connaître les matières, c’est aussi faire preuve de pédagogie, d’écoute et de fermeté. J’ai compris que l’échec scolaire peut être dû à plusieurs facteurs que je vous expliquerai au fur et à mesure des articles de ce blog.

Dix ans se sont écoulées, et j’ai décidé de mettre à profit ma pédagogie, et d’accompagner à partir d’avril 2017 des enfants  ou des jeunes à domicile. Cela me permet de bien m’occuper d’un enfant particulièrement ! De l’aider à se concentrer vers ses études afin qu’il ait un avenir.

J’ai choisi comme titre « un jour mon enfant tu seras docteur » pour mon blog parce que généralement les parents désirent une situation pour leurs enfants. C’est tout à fait normal, mais n’oubliez pas que le principal c’est le bonheur de votre enfant dans son futur métier.

Je donnerai des conseils, et des anecdotes pour que vous puissiez comprendre la vie scolaire de votre enfant. N’hésitez pas à me poser des questions si vous avez un problème particulier, je me ferai un plaisir de vous répondre dans mon blog.

Cordialement,

Marina